Marianne St-Onge


Depuis le temps qu’on parle ou qu’on entend parler d’elle, il serait «cheap» de ne point écrire quelques mots sur cette jeune femme de la Baie des Chaleurs qui, depuis 2004, fait son bout de chemin sur l’archipel.

Premièrement, sachons qu’elle a une plume magistrale qui charme, choque ou contamine bien des gens. Une sorte d’émotion pure qui n’a pas peur de réfléchir. Une de ses phrases, comme ça, qui n’a pas manqué de rester dans ma mémoire va comme suit: «la partie la plus érogène d’un homme c’est son âme». Sa plume lui a permis de gagner moult concours et bourses que cela en devient presque une marque de commerce ou un «running gag»! Elle nous a livré à l’opus du 24 juin de Céleri Électrique un de ses puissants poèmes sur son pays, poème qui, ô reconnaissance qu’elle reçut, lui accorda 90 crédits d’université, elle qui étudiait encore alors au secondaire, je crois bien. Merci d’ailleurs aux auditeurs qui ont rapporté leur émotion quant à cette lecture. Je m’arrangerai pour le publier sur ce blog… J’ai mis en arrière de sa voix la coquette pièce À vent de Serge Arseneau. Mais sa prestation aux Pas Perdus fut certes plus grandiose, pendant le show à Yoanis (guitare), avec Étienne Routhier (basse) et Réjean Cyr (batterie)…

Marianne prépare présentement un spectacle, Comme une grande, où elle fera vivre sa voix, son corps, ses mots avec le jeu de guitare de Jean Cormier, autre jeunesse du cégep qui donnera de ses compositions, et la mise en scène d’Isabelle Cliche, prof de socio au cégep des Îles. Si ma mémoire est bonne ce sera pour le 29 juillet.

J’ai eu le plaisir d’écouter cet hiver ou ce printemps une chanson sympa où les mots de Marianne se marient aux talents de chansonnier et de musicien de Yoanis Menge avec la participation de Jean Cormier à la guitare (je crois sur cette version…):

[ Écoutez Le fils de pub de Marianne St-Onge ]

·.·

Une Réponse to “Marianne St-Onge”

  1. marianne st-onge Says:

    c’est certain que les beaux frères ont une bonne raison d’exister, le mien m’a dit « c’est quoi ça céleri electrique » en bon gaspésien et voila que je tombe en bas de ma chaise de voir que tu te donne tant de bien a parler de nous ôtes! ouf laye laye! je suis maintenant ambassadrice de la francophonie d’amérique, te te te scuser…. fait que je te laisse un lien you tube pour agrémenter ton blogue d’il a encore faim de poésie électrique…
    amour paix et creton

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :