Le retour mélo de Pélo

lumieres

L’histoire de Claude Péloquin avec Guy Laliberté, puis avec Robert Charlebois, de suite à la sortie de Nipi est bien triste mais Pélo garde le ton fier; la cyberpresse.ca nous fournit ces émanations de ce grand poète québécois:

Deux extraits de son poème Nipi
non-lu par Guy L. dans l’espace

Par un matin de tempête
Pendant que soleil guettait la mer de son gros oeil
Nipi était très agitée et inquiète
Parce que Lune en état d’alerte
Venait de perdre toutes les étoiles dans ses bras
Sentant le danger de perdre son amie la terre
Qui voyait toute son eau la quitter.

Est-ce que tout peut redevenir comme avant?
Eau Vive aura-t-elle sa place propre?
Partout sur la boule bleue?
C‘est le souhait grandiose de tout l’Univers
Et le mien plus que jamais auparavant.

Lettre à Charlebois

Alors! De quoi on se mêle M. Le bourgeois pas du tout gentilhomme? Pourquoi m’avoir écorché ainsi?

Alors, on veut mettre sa petite goutte dans cette saga? Même si vous ne savez rien de mon histoire avec Guy!

 Ou bien prenez-vous M. Laliberté en pitié parce qu’il a trébuché? Quel grand coeur soudainement pour un gars qui, à l’époque, avait la réputation d’aller se réfugier aux toilettes quand l’addition arrivait. Mais voyons!

 Ce n’est pas le bon temps de vous glisser de leur côté pour gonfler votre image ou de surprotéger Guy pour vous faire du capital comme ses laquais. Avant de vous comparer à Lapointe et à Nougaro, faudrait que vous soyez capable de prendre plus de deux drinks avant de vous endormir.

 Vous êtes très salissant pour quelqu’un que j’ai mis sur la map et sorti de l’oubli. Où seriez-vous aujourd’hui sans Lindberg?

Même que d’abord vous aviez refusé le texte de la chanson en me traitant de fou… Lindberg est sorti sur la face B.

 Est-ce la raison pour laquelle vous n’avez jamais dit que j’en étais l’auteur au cours des ans? C’est vous qui osez parler d’argent? Vous n’avez même pas daigné m’acheter le texte de la chanson écrit de ma main pour m’aider. M. Dion de Unibroue que vous avez laissé à l’oubli aussi et Yvon Deschamps ont été moins «cheapo» que vous.

C’est bien vous qui vous vantiez jadis d’avoir été en Europe avec 5 $ en poche, d’avoir été reçu partout, et d’être revenu avec votre 5 $. Vous avez menti au sujet du 2000 $: c’était pour me rendre en Floride vous rencontrer et aller en Guadeloupe où je vous ai livré neuf chansons que personne ne connaît, car ça ne vous paie pas à pleins droits.

C’est bien québécois d’écraser l’autre avec votre feuille d’érable dans le dos et le Fleur de Lysée en avant.

 Sachez que mon travail avec Guy et toutes les négociations se sont déroulés en toute sobriété.

LA CARAVANE PASSE, LES CHIENS ABOIENT.

Puisse NIPI être sauvé des eaux noires. Je suis bien fier que mon poème n’ait pas été pris dans l’engrenage de ce flop et que mes droits ont été préservés!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :